Boire En Inde

C’est une des grandes questions des personnes qui voyagent en Inde avec nous. Que pouvons-nous boire et quels sont les précautions à prendre pour ne pas tomber malade? Le sujet est en effet d’importance. Il ne faudrait pas gâcher votre séjour en Inde pour une ou deux gorgées malheureuses. Voici quelques informations qui vous seront, j’en suis sûr, très utiles.

Cette fait suite à l’article précédent, consacré à la nourriture en Inde, ou vous découvriez une gastronomie haute en couleurs et en saveurs. Là encore, nous faisons la part belle aux spécialités locales, tout en dispensant les conseils sur l’hygiène à adopter en matière de boisson. Si vous suivez nos conseils, vous profiterez au mieux de votre séjour dans ce pays.

Un premier conseil pour toutes les boissons qui suivent. Faites attention à ce qu’on ne vous serve pas avec des glaçons.

L’eau

eau indeVous trouverez à peu près partout de l’eau en bouteille en Inde. Les pastilles pour nettoyer l’eau ne vous seront nécessaires que si vous partez en trek ou dans des endroits vraiment éloignés des sentiers touristiques.

Vous ne devez absolument pas boire l’eau du robinet et, cela parait bête, mais faites bien attention à ne pas avaler de l’eau sous la douche.

Lorsque vous vous lavez les dents, nous vous conseillons d’utiliser là aussi l’eau de votre bouteille.

Il fait chaud en Inde. Buvez minimum 1.5 litres par jour pour ne pas avoir de maux de tête. Augmentez la dose si vous avez des problèmes intestinaux.

Petite astuce :
La plupart des hôtels proposent de l’eau dans des bonbonnes. Prenez votre gourde et venez tous les jours la remplir pour éviter d’offrir trop de plastique à notre terre. Cette eau est exactement la même que celle que vous trouverez dans les petites bouteilles que vous pouvez acheter sur place, soit : de l’eau traitée industriellement pour neutraliser les bactéries pathogènes. Une fois terminées ces bonbonnes sont nettoyées et réutilisées. Donc un système très écologique !

Les sodas

Limca_soft_drinkTous les sodas des marques les plus connues sont présents. En revanche, certaines grandes marques sont critiquées en Inde. Ces marques pompent dans les nappes phréatiques beaucoup d’eau afin de faire ces sodas et ainsi mettent des régions entières dans des situations de sècheresse dangereuse pour les populations.

Nous vous conseillons des sodas plus locaux, le plus simple et le plus aimé par les indiens étant le lemon soda (de l’eau pétillante non sucré avec en général du citron pressé). N’oubliez pas de choisir la marque de votre eau pétillante !

Un petit article de courrier international pour les plus curieux et qui montre que l’Inde sait réagir : Coca-Cola contraint de fermer une usine.

Attention il est à noter qu’en Inde on aime bien le sucre et que si chez nous les sodas sont très sucré, en Inde la dose de sucre est encore plus importante.

Plus local et à ne pas manquer, le lassi.

640px-Lassi_shop Le lassi est une boisson traditionnelle à base de lait fermenté qui ressemble à du yaourt liquide. À déguster salé, sucré ou avec des fruits (attention choisissez des fruits à peau comme la banane pour éviter les fruits mal lavés ou lavés avec de l’eau sale).

Le lassi est originaire du Pendjab et on l’obtient en battant du yaourt, de l’eau et des épices.

Petite astuce :

  • Pendant vos repas en version salé il aidera à faire descendre le feu du piment.
  • Il pourra faire un excellent dessert en fin de repas dans sa version sucrée.
  • En ayurvéda on pourra l’utiliser pour réguler vos doshas (Vata, Pitta, et Kapha).
  • Certains disent aussi qu’il aide à refaire sa flore intestinale.

La boisson nationale, le Chai.

chai indiaOu que vous alliez vous ne pourrez pas éviter de voir des vendeurs à chaque coin de rue proposer du Chai. C’est la boisson nationale à portée de bourse pour tous puisque son prix varie de 7 à 33 centimes d’euro.

Cette boisson à base de thé et de lait se trouve dans différentes versions. Le plus souvent basique (sucre, thé et lait) vous pourrez tomber sur des petits stands qui vous proposent des versions plus élaborées. N’hésitez pas à essayer celle au gingembre et celle au masala (mélange d’épice).

Nous vous proposerons d’ailleurs dans nos voyages d’acheter dans des marchés locaux des mélanges d’épices faits artisanalement pour reproduire chez vous cette boisson qui restera certainement dans votre tête un des grands goûts de l’Inde. Une madeleine de Proust pour tous nos voyageurs !

Petites astuces :

  • Demandez toujours au vendeur de quel type de chai il dispose.
  • N’hésitez pas à demander dans la rue où est le meilleur Chai de la ville, les indiens sont de grands connaisseurs.
  • Demandez plutôt un gobelet en carton car les gobelets en verre ne sont souvent pas très propres.

Les jus

noix de coco On ne trouve malheureusement pas tous les fruits à toutes les saisons. Si vous venez en Inde pour les mangues, alors vous devrez venir pendant la saison chaude, de mai à fin juillet.

Vous pouvez boire la plupart des jus si l’établissement vous semble propre.

Évitez en revanche tous les fruits qui ne se pèlent pas (pomme, fraise, raisin…)

N’oubliez pas d’essayer le jus de noix de coco qui se boit directement dans la coque. Vous ne pourrez pas rater les vendeurs qui sont assis à côté de petite pyramide de noix. N’hésitez pas à essayer plusieurs fois car si vous n’avez pas aimé votre premier jus de coco, le gout varie beaucoup de l’une à l’autre.

L’alcool

biereDans la plupart des lieux en Inde vous trouverez toutes sortes d’alcool. Dans les villes saintes comme Tiruvannāmalai, en revanche c’est plus compliqué. Si la bière est la seule boisson capable de vous désaltérer il faudra alors souvent offrir un billet à un garçon de votre hôtel pour qu’il fasse le chemin, jusqu’à un lieu connu de lui seul, afin de vous procurer votre graal.

On trouve la bière dans plusieurs formats mais le plus souvent dans de grandes bouteilles de 0,66 L. Il vous faudra une grande soif pour finir votre bouteille ! N’hésitez pas à demander la taille avant de commander et à partager si c’est trop grand.

On trouve en Inde du vin bien souvent trop cher car les taxe sur l’alcool d’importation sont très hautes. On trouve aussi du vin local. Mais ce n’est pas encore la spécialité de l’Inde et les français sont souvent déçus… deux marques peuvent êtres essayées : le Sula et Groover.

Les alcools forts locaux de marque peuvent laisser quelques fois de petit maux de tête le lendemain donc plutôt avec modération.

Attention il est fortement déconseillé de boire les alcools artisanaux. On y laisse trop de neurones et vous pourrez rencontrer certains consommateurs qui semblent avoir perdu un peu la tête.